Actualités

Dans le cadre du Fonds pour l’amélioration des conditions de travail (Fact), l'Anact lance deux nouveaux appels à projet thématiques en février et en avril prochain. Innovations organisationnelles...
Le télétravail est une mesure de plus en plus plébiscitée par les salariés et les entreprises. Source de flexibilité pour les acteurs de l’entreprise, il permet de mieux articuler vie...
La vocation de notre offre est de vous accompagner à l’utilisation de nos méthodes et outils. Elle permet aussi de nous enrichir grâce à vos retours d’expériences. Nos sessions de formation attirent...
Travail & Changement

N°365 - Culture de prévention

Vers une culture de prévention des risques professionnels

ÉDITO : Réparation. Protection. Prévention. Telles sont les trois grandes étapes que nous avons traversées en plus d’un siècle pour prendre en charge les risques professionnels dans notre pays. Le passage de l’une à l’autre, toujours lent, a reflété un niveau de maturité supplémentaire dans la compréhension des ressorts de la santé au travail. Mais à peine commençons nous à nous approprier la portée pratique des principes généraux de prévention, véritable révolution culturelle, une quatrième étape se fait jour : la promotion. Promouvoir la santé signifie que le travail n’est plus seulement organisé autour d’une démarche d’évaluations préalable et systématique des risques, ce qui est déjà très vertueux, mais de la recherche des facteurs favorables à un environnement de travail propice au développement de la santé. Le pari, au passage, est qu’on en tirera non pas une économie de coûts, mais un bénéfice de performance. Faire de la culture de prévention, au sens de la qualité de vie au travail, un réflexe managérial au quotidien, voilà la prochaine étape qui s’annonce et qui sera probablement le moyen de tenir la promesse d’une nouvelle amélioration des conditions de travail.

Télécharger au format PDF
N°365 - Culture de prévention

N°365

Passer d'une logique de mesure des expositions à une dimension de prévention primaire : c'est tout l'enjeu d'une culture d'anticipation des risques professionnels et de promotion de la santé au travail.

Travail & Changement

N°364 - Filière alimentaire

Quels leviers pour l'amélioration des conditions de travail ?

ÉDITO : Attractivité, fidélisation, image, compétitivité... autant de préoccupations qui ont conduit la filière alimentaire à s'organiser pour développer des politiques de qualité de vie au travail. Ce numéro dédié aux initiatives de la filière alimentaire est emblématique de tout ce que les entreprises ont à gagner à s’intéresser de près aux conditions de travail de leurs salariés. La mobilisation des partenaires sociaux au niveau national ainsi que l’implication du réseau Anact-Aract et de ses partenaires sur les territoires promeuvent un nouveau modèle d’action : en n'opposant plus enjeux économiques et enjeux sociaux, mais en relevant précisément le défi de l’amélioration des conditions de travail comme levier de performance. Les pistes que propose ce numéro témoignent de la richesse, de la diversité et du caractère innovant des actions que les acteurs sur le terrain peuvent mettre en œuvre, lorsqu’ils sont soutenus par des politiques publiques qui s’appuient sur des démarches coconstruites et participatives.

Télécharger au format PDF
N°364 - Filière alimentaire

N°364

L’amélioration des conditions de travail dans le secteur alimentaire est depuis plusieurs années au coeur d’une mobilisation collective

S'abonner à la lettre électronique